Accueil > FAQ

Réponses aux questions fréquemment posées

Vous êtes libre de mentionner ou non votre RQTH sur votre CV.

Cependant, sur des sites spécialisés, dédiés aux personnes reconnues « travailleur handicapé », ou lorsque vous postulez auprès des missions handicap n’hésitez pas à le faire apparaître clairement.

Néanmoins, il est inutile de préciser que vous avez ou non besoin d’un aménagement de poste, cette question devra être abordée de préférence de vive voix avec le recruteur lors de l’entretien en face à face ou par téléphone.

Lorsque vous postulez à une offre, renseignez-vous toujours si l’entreprise concernée a une politique d’emploi de travailleur handicapé, voire une mission handicap. Si elle est engagée dans une démarche proactive en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés, il semble pertinent de le faire apparaître.

Pour les autres, ce n’est pas parce qu’elles n’affichent pas de démarche spécifique qu’elles ne sont pas « handi-accueillantes »…

Aujourd’hui, il semble qu’indiquer sa RQTH sur son CV ne soit pas un frein pour un grand nombre d’entreprises.

Dans tous les cas, le recruteur doit s’attacher à vos compétences, votre expérience professionnelle et à l’adéquation de votre profil au poste qu’il propose.

La priorité est donc de cibler des offres vous correspondant et de bien mettre en valeur sur votre CV les expériences que vous avez déjà eues en lien avec l’offre pour laquelle vous postulez. Au final, ce sera pour vos compétences et aptitudes que vous serez recruté, pas parce que vous avez une reconnaissance en tant que travailleur handicapé…

Haut de page