Accueil > Fiches Conseil Emploi > Je prépare et réalise mes entretiens > Je réalise mes entretiens

Je réalise mes entretiens

Sommaire du dossier: Je prépare et réalise mes entretiens

Cette fiche est centrée sur le déroulement de l’entretien avec ses 4 temps : la phase d’accueil, la phase d’installation, la phase de développement et la phase de verrouillage. Elle se complète de la fiche "je prépare mes entretiens".

Pour la préparation de l’entretien, voir la fiche « je prépare mes entretiens ».

 

Au-delà d’une bonne préparation, il est bon d’avoir quelques points de repères sur ce qui peut se passer en entretien :

  • Entretien dans un bureau ? Dans une salle ? Au bar d’un hôtel ?...
  • Entretien avec un ou plusieurs recruteurs ?
  • Entretien avec plusieurs candidats en salle ?
  • Entretien avec présentation de l’entreprise, test collectif ?

Il faut se préparer à tout !

N’hésitez pas à demander, lorsque vous confirmez votre venue, la durée prévue pour la rencontre et s’il s’agit bien d’un entretien individuel ! « dois-je prévoir la durée classique d’un entretien (sous-entendu environ 1 heure)? »

Si tel n’est pas le cas, posez quelques questions à votre interlocuteur pour avoir plus d’informations qui vont vous aider à vous préparer : « dois-je prévoir la passation de tests ? » « Est-ce à dire qu’il y aura une session collective ? » Etc.

 

Quelques éléments-clefs de base:

 

Au-delà de tous les conseils dont vous pouvez faire l’objet, dans l’entretien, bons sens et politesse, souvent, sont de bons repères quant à la conduite à tenir !

 

Ainsi, il est bien sûr, hors de question de :

  • Prendre la revue dans la salle d’attente afin de la lire plus tard à la maison !
  • Renifler pendant l’entretien !
  • Broyer la main de votre interlocuteur afin de lui montrer votre détermination !
  • Venir avec la tenue du weekend  alors que l’on est là pour un poste en agence bancaire ou tout simplement en entretien!
  • Venir sans cv, ni photos, ni dossier ; sans prendre de note, même pas en touriste puisque sans appareil photo !
  • Se poser des questions philosophico-existentielles pour savoir sur quelle chaise s’installer alors qu’il y en a 2 devant le bureau du recruteur !
  • Etre monosyllabique dans ses réponses, histoire d’en terminer au plus vite !
  • S’asseoir sur le ¼ de la moitié d’une fesse, prêt au départ, alors que l’entretien vient juste de démarrer !

 

Ces quelques phrases humoristiques sont là pour vous indiquer que bien souvent nos actes ont d’autres sens perçus par le recruteur que celui que nous voulions lui donner.

Alors ! Soyez vigilants sur votre façon d’être !

 

Cultiver un certain état d’esprit

Vous êtes là pour échanger avec votre interlocuteur, valoriser votre candidature, faire en sorte qu’il vous connaisse mieux et vous apprécie à la mesure de vos atouts.

Vous êtes là aussi, pour savoir si votre interlocuteur vous mérite (oui, oui ! vous devez aussi savoir si vos atouts seront justement utilisés, rémunérés, développés au sein de l’entreprise, avec ce manager, cette équipe, au sein de ce service, département, etc.).

 

 

Préparer chaque temps de l’entretien

Classiquement, l’entretien comprend 4 temps importants qu’il vous faut respecter :

1.    L’accueil : savoir faire bonne impression tout en étant « naturel »!

  • 1er contact visuel et physique avec votre interlocuteur. Dites-vous que l’entretien démarre à ce moment-là ; votre interlocuteur s’imprègne de vous (vos vêtements, couleurs, taille, gestuelle, prise de position dans l’espace, etc.). Faites de même : qui ai-je en face ? De quoi a-t-il l’air ? Est-ce que je le ressens comme froid, distant, sympatique, chaleureux, ouvert, neutre, etc. ?
  • L'importance du regard et du sourire ; montrez à votre interlocuteur que vous prenez plaisir à le rencontrer ! Vous avez quand même tout fait pour !
  • Regardez votre interlocuteur ! Sachez qui vous avez en face de vous ! et dites-vous que l’essentiel de l’acceptation de l’autre passe par le regard. Autrement dit, si vous ne regardez pas votre interlocuteur, vous lui dites, en non-verbal : « je ne veux pas vous voir » !

 

2.    la phase d’installation

 Vous prenez possession des lieux ; prenez conscience du local où vous vous trouvez, mais de façon discrète !  Cela  vous rassurera. Asseyez-vous lorsque l’on vous y invite (jamais avant votre interlocuteur !) ; installez-vous confortablement de façon à pouvoir respirer ( !) et bouger au cours de l’entretien.

 

3.    Le développement : le fruit de votre préparation en amont

Pour le détail des éléments ci-dessous, reportez-vous à la rubrique« je prépare mes entretiens » dans la partie atelier.

  • Questions du recruteur– réponses argumentées – questions du candidat = échange ;
  • Technique de reformulation ;
  • Utilisation des synthèses partielles ;
  • Les spécificités des entretiens directifs, des entretiens avec questions ouvertes ;
  • Les particularités des entretiens collectifs (plusieurs candidats en même temps et/ou plusieurs recruteurs en même temps) ;
  • Les points de vigilance à avoir lors d’entretien « marathon » ou d’entretien « speed dating »

 

4.    La fin de l’entretien : terminer en beauté

  • Le verrouillage, condition sine qua non d’une relance et d’un suivi efficaces et signe manifeste d’un intérêt de votre part; En effet, quittez votre interlocuteur en sachant qui (le plus souvent lui) reprend contact et dans quel délai (à la fin de la semaine ? D’ici 10 jours ? Ces termes sont relativement précis. Ne vous contentez pas de « très rapidement », « dans les jours qui viennent » ! Vous seriez bien en peine de savoir quand relancer si vous êtes sans réponse…
  • La fin effective de l’entretien : fin du contact visuel avec son interlocuteur. Soyez donc toujours vigilants si votre interlocuteur vous raccompagne à l’ascenseur, le poste de garde, le parking, la porte d’entrée ! Vous êtes toujours en « représentation »…

 

 

Après l’entretien, nous vous invitons à réaliser une  synthèse écrite de celui-ci. Pour vous y aider, n’hésitez pas à parcourir la fiche « j’analyse mes entretiens » dans la partie ateliers.

Haut de page